• Les Fleurs du mâle (+18)

    Cet article est réservé à un public majeur et averti. Il contient des images de sexe et de nudité pouvant choquer des personnes mineures. En cliquant sur le lien "Lire la suite...", vous certifiez  avoir pris connaissance de l'avertissement et souhaiter continuer !

    Les Fleurs du mâle (+18)

     Les Fleurs du mâle (+18)

    Lire la suite...

    Pin It

    16 commentaires
  • Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui je suis...

    Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui je suis...

    Pin It

    4 commentaires
  • Episode 1 : « Mourir sans laisser de traces... »

    Episode 1 : « Mourir sans laisser de traces... »

    Episode 1 : « Mourir sans laisser de traces... »

    Je m'appelle Morgyn, je viens d’avoir vingt ans, enfin, si je ne me suis pas trompé dans mes calculs.

    Cela fait trois ans environ que je suis séquestré ici par ce monstre, je ne sais, je n'ai plus la notion du temps qui passe. Mes pouvoirs magiques ont été neutralisés à l'aide d'un artefact qui m'est inconnu. Je ne sais d'ailleurs comment mon bourreau en a eu connaissance jusqu'à se le procurer, mais le fait est que je ne peux m'évader d'ici... Il m'apparaît maintenant clairement que je ne réussirai jamais à m'échapper de ses griffes malgré mes nombreuses tentatives et mes espoirs insensés...Aussi ai-je décidé d'écrire les mémoires de ce que fut ma misérable et brève existence. Non pas pour consoler les personnes qui m'aiment et qui s’inquiéteraient de ma disparition – la seule personne m'ayant sincèrement aimé est morte il y a maintenant sept ans – mais pour laisser une trace de moi... Je reconnais l'inutilité et surtout la vacuité de cette démarche mais j'ai besoin d'occuper mon esprit de peur que mon moral de plus en plus affaibli ne me rapproche du seuil de la folie...

    Episode 1 : « Mourir sans laisser de traces... »

    Episode 1 : « Mourir sans laisser de traces... »

    Episode 1 : « Mourir sans laisser de traces... »

    Je ne sais si mes notes seront retrouvées un jour. Tout ce que j'espère c'est qu'elles ne tombent jamais aux mains de mon bourreau ! J'écris sur du papier toilette et ne peux attirer son attention en épuisant trop rapidement mes réserves. J'écris donc le plus petit et le plus succinctement possible. Je vous demande pardon à l'avance si mon histoire vous semble par moment un peu trop décousue ou précipitée. Par où commencer d'ailleurs ? J'ai décidé de me livrer sans réserve mais un reste de pudeur ou de crainte me retient. Dois-je vraiment tout vous dire ? Tout vous révéler ? Êtes-vous vraiment prêt à entendre ce que je m'apprête à vous livrer ? Ou réagirez-vous comme mes parents en découvrant ce que je suis réellement ? Avec dégoût et rejet ?

    S'il vous plaît, vous qui me lisez, vous qui ne me connaissez pas encore, ne me jugez pas trop durement quand j'ai besoin de sentir plus que jamais une présence amie...

    Episode 1 : « Mourir sans laisser de traces... »

    Episode 1 : « Mourir sans laisser de traces... »

    Pin It

    8 commentaires
  • Episode 1 : « Partir sans laisser de traces... »

    Une poignée de graviers jetée contre les carreaux de sa chambre attira Ophélie à la fenêtre. C'était Johnny qui lui faisait signe de la laisser entrer. Ophélie, en dépit de l'heure tardive, s'empressa d'ouvrir la porte-fenêtre, en priant pour que sa tante soit déjà couchée. Une fois que l'adolescent eut enjambé le grillage puis la balustrade et qu'il fut nez-à-nez avec elle, la jeune fille étouffa un cri de stupeur.

    Episode 1 : « Partir sans laisser de traces... »

    Episode 1 : « Partir sans laisser de traces... »

    « Mon Dieu, Johnny ! Qui t'a frappé avec autant de sauvagerie ?
    - Qui d'autre à part cet animal de Tank ? »

    Episode 1 : « Partir sans laisser de traces... » Episode 1 : « Partir sans laisser de traces... »

    Episode 1 : « Partir sans laisser de traces... » Episode 1 : « Partir sans laisser de traces... »

    Depuis quelques mois, Johnny était la cible des agressions répétées du fils aîné du Général Troufion, qui ne perdait aucune occasion de le provoquer, voire de le rosser sévèrement dès que Johnny se retrouvait seul en sa présence. Il l'accusait d'être un « putain d'alien » et avait tenté de mettre Ophélie en garde, mais celle-ci, qui connaissait le secret de son petit-ami, avait fait semblant de prendre le fils Troufion pour un illuminé. Ce qui n'avait pas arrangé le ressentiment de la jeune brute à l'égard de Johnny. Mais plus que tout, Ophélie avait refusé de croire les autres accusations que Tank avait proférées à l'égard des aliens : qu'ils enlevaient des humains mâles pour faire sur eux des expériences dont certains revenaient « enceints ». Qui aurait pu croire une fable aussi grotesque ? Elle connaissait son petit-ami qui était un être doux et pacifique, incapable de commettre des actes aussi terribles !

    « Je vais partir, Ophélie ! »

    Episode 1 : « Partir sans laisser de traces... »

    La voix de Johnny la ramena brutalement à la réalité présente.

    « Quoi ?
    — Je vais partir...
    — Mais... tu ne peux pas ! Nous devons passer le bac dans quelques semaines !
    — Justement ! Tank va bientôt être en pleine révision, il sera obligé de relâcher sa surveillance sur moi... Je ne retrouverai pas de meilleure occasion !
    — N'y-a-t-il pas de solution... moins radicale ?
    — J'ai bien peur que non. Tu sais bien que mon déguisement humain m'affaiblit ! Si je me défends avec mes armes ou mes pouvoirs, il saura qu'il a deviné juste pour moi. Je ne peux pas prendre le risque de mettre ma famille en danger ! Son père est encore plus taré que lui, obsédé par la mission qu'il s'est confié d'éradiquer toute présence alien sur le sol zarbvillois... même si personne en haut lieu ne veut croire en notre existence ! Je sens que les Troufion se rapprochent de leur but , c'est pourquoi je dois partir sans délai! »

    Le père de Johnny, un alien déguisé en humain, s'était marié vingt auparavant avec une terrienne, Jenny Lalouche, qui lui avait donné deux enfants, Johnny puis Jill Smith, une petite fille à l'apparence parfaitement humaine. Seul Johnny avait hérité des gênes extraterrestres de son père, qu'il camouflait soigneusement sous une peau humaine.

    « Je vais chercher de quoi te soigner, déclara fermement Ophélie, puis nous parlerons de ton plan ! »

    Profitant de l'absence de sa petite-amie, Johnny, le corps perclus de douleur, s'avança précautionneusement vers la psyché pour admirer l’œuvre de Tank. Il grimaça devant l'ampleur des dégâts.

    Episode 1 : « Partir sans laisser de traces... »

    « Il ne m'a pas loupé, cet enfant de salaud ! »

    Son œil droit arborait déjà un magnifique coquard, le sang qui ornait son nez et la commissure de ses lèvres n'avaient pas encore coagulé et la douleur qu'il ressentait à chaque inspiration laissait présager une côte froissée. Seule l'intervention de Ripp, le frère cadet de Tank, lui avait permis de s'en tirer à bon compte.
    Enfin, Ophélie fut de retour avec la trousse des premiers soins.

    Aïe aïe aïe ! Ouille ! Aïe... 

    Episode 1 : « Partir sans laisser de traces... »

    Johnny s'efforçait de souffrir en silence mais il peinait à réprimer ses tressaillements dès que le coton-tige, manié pourtant délicatement par Ophélie, tamponnait ses plaies.

    « Voilà, c'est fini, mon chéri, le rassura la jeune fille avec une tendresse infinie. Tu n'as pas trop souffert ? »

    Johnny lui offrit un pauvre sourire.

    « Ferme les volets et la porte de ta chambre à clé », la pria-t-il, le souffle un peu court.

    Dès qu'Ophélie lui eut obéi, Johnny se métamorphosa lentement sous ses yeux pour reprendre son apparence originelle. Ophélie se laissa tomber à ses pieds, empauma le visage alien qu'elle contempla amoureusement. Elle avait toujours été fascinée  par les traits aliens de Johnny,  la couleur verte de sa peau, ses oreilles si joliment pointues, ses billes d'obsidienne à l'éclat bleuté. Tout en lui lui plaisait. Elle regrettait qu'il doive continuellement se cacher sous ses oripeaux humains. A cet instant, elle aurait aimé se blottir contre lui, l'embrasser jusqu'à perdre haleine mais pas un endroit de son corps n'avait été épargné par les coups de Tank. Aussi, se contenta-t-elle de serrer doucement les mains vertes entre les siennes.

    Episode 1 : « Partir sans laisser de traces... »

    « Et maintenant, raconte-moi ton plan !

    — J'y pense depuis plusieurs semaines déjà, et après avoir fait quelques recherches je suis tombé sur un endroit si isolé, si oublié du monde, que les Troufion ne penseront pas m'y chercher !
    — Comment l'as-tu trouvé ?
    — Je suis tombé sur une offre d'emploi ne requérant aucune qualification ni aucun diplôme mais offrant le gîte et le couvert. Le salaire, bien sûr, n'est guère mirobolant, mais me permettra de faire quelques économies tout en me laissant le temps de me retourner !
    — Et où se situe cet endroit providentiel, demanda Ophélie, suspicieuse.
    — Forgotten Hollow... »

    Episode 1 : « Partir sans laisser de traces... »

    Pin It

    14 commentaires
  • Accès aux forum

    Je me suis dit que ce serait sympa de créer un endroit privé où l'on pourrait parler de l'univers fascinant des vampires (et autres créatures surnaturelles) et délirer entre adultes consentants (rassurez-vous, il n'est pas question de sado-masochisme ici  - bien que le thème soit raccord avec les vampires ! he - ... sauf si vous insistez mais alors c'est moi qui tiendrai le fouet ! )

    Par privé, j'entends que le forum ne sera pas public, donc seuls les membres autorisés pourront le lire et y participer.
    Si cela vous intéresse, créez-vous un profil sur Eklablog (c'est gratuit), et postez un commentaire sous cet article : je vous rajouterai à la liste des forums (bien sûr, en demandant cet accès, vous reconnaissez être majeur selon la loi en vigueur dans votre pays).

    Cet endroit a pour but de parler de l'univers des créatures surnaturelles : romans, films, expos.... la vision que nous nous en faisons... mais vous êtes également invités à partager les liens vers vos propres œuvres, que ce soit des histoires longues ou des nouvelles, des machinimas ou des dessins... bref, tout ce que inspirent ces suceurs de sang ou jeteurs de sorts !

    Pour l'instant, il y a deux sections :

    La crypte de Vladislaus (consacrée aux vampires) et La roulotte de Morgyn (consacrée aux sorciers et sorcières).
    Mais soyez libre de créer les forums ou d'ouvrir les sujets qui vous tiennent à cœur !

    Pin It

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires